Les maternelles au Vaisseau.

 

 

 

 

 

 

Le mardi 25 Septembre, les classes de la maternelle se sont rendues Vaisseau, à Strasbourg. C’est en petits groupes de 5 enfants qu’ils sont partis à l’abordage des différents univers qui les attendaient…

L’eau…

  

 

 

 

 

 

 

 

 

Le chantier…

          

 

Les constructions…

      

 

Après toutes ces activités, un bon repas au soleil et un dernier petit tour dans le jardin s’imposaient… après un repos bien mérité!

   

 

Un grand merci à nos super-parents, grâce à qui les enfants ont pleinement pu profiter de leur journée…

 

Share Button

Les enfants au chevet de leur environnement

Après l’action citoyenne lancée par la municipalité, les élèves des classes élémentaires ont enfilé les gants, les tabliers et pris en main les sacs pour s’occuper de différents secteurs autour de l’école.

Ainsi les CP-Ce1 sont allés vers la piste cyclable, les ce2-Cm1 se sont orientés vers la salle de la Zinsel et les plus grands sont allés dans le cœur historique du village.

Une bonne action qui en appellera d’autres. Respecter de la nature, favoriser la biodiversité commence par une prise de conscience de la beauté de leur milieu de vie. Rien de mieux que de se promener dans notre village et d’ouvrir les yeux du bon coté!

Share Button

Qu’est-ce que l’USEP? Un guide vous explique tout!

L’association Usep les Loups de l’école primaire de Dossenheim est une association qui organise des manifestations au profit de la vie de l’école depuis 2005.

Au-delà des manifestations, il y a des projets, des ateliers, des rencontres humaines, culturelles et sportives.

N’hésitez pas à consulter le nouveau guide USEP, il vous présente les différentes facettes de l’USEP. (cliquez sur l’image)Si l’esprit d’entreprise, la solidarité, la citoyenneté, le sport et la convivialité sont des termes qui vous parlent, venez à l’USEP, vous serez toujours le bienvenu.

Share Button

Information aux parents

Bonjour à toutes et tous,

Je tenais à vous informer du fonctionnement d’une garderie associative USEP (propre à l’école de Dossenheim). Elle est ouverte tous les matins d’école de 7h20 à 7h50.
Pour pouvoir l’utiliser, il faut s’inscrire auprès d’Elodie, l’animatrice de la garderie. Les dossiers sont à récupérer auprès d’elle ou sur le blog de l’école, onglet garderie. Le ticket journalier coûte 1.50 euros.

Redémarrage de la garderie : Mardi 4 septembre 2018

Le directeur

Share Button

Notre rentrée 2018 en chantant

Quand je fais de la musique

Les gens qu’on aime. P. Fiori

Share Button

RENTREE SCOLAIRE 2018/2019

et après les vacances…..

Chers parents,

La rentrée scolaire est fixée pour tous les élèves (Maternelles, cp, ce1, ce2, cm1, cm2) le 

Lundi 3 septembre 2018 à 8h00.

Share Button

Les élèves à la caserne des pompiers de Bouxwiller

Chez les pompiers

Vendredi, 15 juin, nous sommes allés à la caserne des pompiers de Bouxwiller. Les pompiers nous ont très bien accueillis.

D’abord, ils nous ont montré la salle de détente, puis la salle de sport, il faut être en forme pour être pompier! Ensuite, nous sommes allés dans la salle d’appel où arrivent les demandes d’intervention et pour finir nous avons vu les vestiaires.

On nous a présenté tous les camions de pompiers et nous avons pu monté dedans. Puis nous avons pu essayer les lances à eau et l’équipement. Enfin, nous avons pris un goûter. C’était très intéressant.

Quentin M, Arthur F. , Jérémy K.

L’équipement des pompiers

L’équipement d’un pompier dans la caserne est un pantalon et un polo bleu marine avec une bande rouge et un badge écrit sapeur-pompier. Il a aussi un biper qui en cas d’urgence bipe.

L’équipement en cas d’incendie est un sur-pantalon, une cagoule, un casque, une veste, des gants, des bottes, la bouteille d’air, un talkie-walkie pour communiquer et une balise. L’ensemble pèse environ 10 kg.

Romane M., Ambre K., Camille K., Mathis A.

Les différentes missions

L’ambulance est utilisée en cas de malaise, d’arrêt cardiaque, d’amputation et d’accident de voiture. Les gendarmes protègent les pompiers des voitures qui passent près d’un accident. Ils interviennent aussi pour les étouffements et les intoxications et même pour les animaux : il y avait un cheval et même un cerf dans une piscine!

Les pompiers interviennent surtout pour les feux et des fois dans la forêt. Quand ils sont entourés par les flammes en forêt, ils actionnent les buses qui se trouvent autour de la cabine pour l’arroser et la protéger du feu.

Quand les pompiers interviennent lors d’un accident, ils doivent parfois désincarcérer la victime pour la sortir de la voiture. Ils utilisent alors une énorme pince électrique pour découper la carrosserie.

Lara F., Jordane G., Lilie B., Léonie D.

Le Véhicule de Secours et d’Assistance aux Victimes (VSAV)

Dans le véhicule de secours et d’assistance aux victimes il y a un brancard qui sert à transporter les victimes dans l’ambulance. Il y a aussi un défibrillateur pour les sauver d’un arrêt cardiaque. Et puis, il y a un masque à oxygène si la victime en a besoin. Il y a aussi un aspirateur si on a quelque chose coincé dans la gorge. Il y a aussi un sac froid pour les victimes qui ont perdu un doigt. Et encore une couverture de survie qui a deux côtés  : le doré pour protéger du froid et l’argenté pour protéger de la chaleur.

Loïck S., Gabin W., Corentin M., Axelle M.

 

Les camions spéciaux : forêt et rail

Dans la forêt, on utilise un camion spécial. Il est équipé de lances à eau. Il y a aussi des tronçonneuses et des rallonges. Celles-ci pèsent 30 kg. Les pompiers ont des casques spéciaux avec des lunettes intégrées en cas de fumée et de feu de forêt. Il y a aussi des haches et des ventilateurs. Si le camion ne peut pas passer, on utilise des tronçonneuses. Elles servent aussi à couper les arbres pour empêcher le feu de se propager.

Sur les rails, il y a un engin spécial avec plusieurs remorques qui circules sur les rails. Il a été utilisé une fois sur le chantier du TGV, pour secourir un ouvrier en danger dans le tunnel.

Mattéo F., Aïdan S., Esteban N., Engélo K.

Activités avec les lances

Chez les pompiers, on a eu le droit d’utiliser les lances à incendie. Il y a plusieurs modes de jet. Il y a le jet qui est large, il arrose tout. Puis, il y a le jet fin qui vaporise pour enlever la fumée et le jet qui va loin et qui est puissant. Il y a plusieurs tuyaux pour éteindre différents feux et pour enlever la fumée. La rallonge de la lance à incendie pèse 30 kg. Le pompier la porte sur son dos!

Noémie G., Lara A.,  Quentin H., Mathias B.

Share Button

Des récompenses Usep pour les élèves

Hier matin des représentants de l’association USEP Les Loups sont passés dans les classes. Ces parents sont venus discuter avec les élèves et leur ont remis un livre et une casquette pour l’été.

Ils ont remercié les enfants, à leur manière, pour tous leurs investissements, soit en classe, soit lors de manifestations comme à Hattmatt ou à Brumath où ils ont excellé au nom de l’association de l’école.

Les parents n’ont pas oublié de mentionner les différents projets de classe de grande valeur artistique, culturelle ou sportive. Là aussi, des bravos ont fusé.

Les activités de l’Association USEP Les Loups sont:

  • deux bourses aux vêtements, jouets et ustensiles de puériculture dans l’année (printemps et automne)
  • la participation au marché de Noël avec l’équipe des grandes mains et petites mains et lors de la fête du père Noël
  • la garderie du matin dès 7h15/7h20
  • les ateliers pour apprendre à courir
  • la vente de fromage
  • la fête de l’école au mois de juin
  • la vie associative

Toutes ces manifestations permettent à l’école d’être animée, de faire des visites de musées, d’expositions, d’aller à Strasbourg au MACS, au Vaisseau ou encore à l’Espace Rohan à Saverne, de faire vivre des projets de classes (Ecole et cinéma, ski de fond, éoliennes), d’acheter du matériel comme pour le projet marionnette, d’investir pour avoir de meilleures conditions d’apprentissages (vidéoprojecteurs, visualiseurs…), de co-financer d’éventuelle classe de découverte ou encore d’offrir des livres pour féliciter les enfants.

L’association fait vivre l’école. L’association est riche de ces membres. Mais l’association ne vit aussi que par l’activité de ses membres.

Parents, si vous voulez que l’école de votre enfant continue d’être aussi active qu’aujourd’hui, venez rejoindre l’équipe de parents par un engagement partiel (quelques heures) ou total. Vous ne serez pas déçus car l’ambiance y être vraiment pleine de convivialité.

Share Button

L’exercice PPMS “attentat-intrusion”

L’exercice PPMS “attentat -intrusion” a eu lieu. C’était un moment fort de cette fin d’année scolaire. L’opération a permis de mesurer plusieurs paramètres des protocoles internes à l’école concernant la mise en sécurité des enfants et du personnel pédagogique. Elle a également servi à mesurer les différents temps d’intervention des forces de l’ordre et des pompiers.

Outre ces mesures qui feront l’objet de réunions de débriefing, cet exercice a permis de montrer les difficultés de mise en œuvre et de coordination entre les différents intervenants sur le site de l’exercice. C’est à ce niveau d’analyse que le regard des spécialistes permettra de modifier des schémas d’intervention et d’améliorer les procédures. C’est à cela qu’a servi principalement cet exercice.

Du coté des enfants….. rien à dire…..non…. ils ont joué le jeu à la perfection. Pas de larmes, des regards curieux, pour certains inquiets, mais la préparation à l’exercice a aussi permis aux enfants de pouvoir gérer leur stress.

Avec mon regard de professionnel, l’intervention pédagogique des gendarmes à l’école, la semaine précédant l’exercice, a permis de dédramatiser au maximum ce qui allait se passer à l’école. La brigade de gendarmerie de Bouxwiller a très bien opéré en cela. Monsieur Marin (gendarme, parent d’élèves et son équipe) a expliqué l’exercice à tous les enfants, des plus petits aux plus grands, y compris aux adultes. Des gendarmes casqués, en tenue d’intervention, étaient présents et les armes ont été présentées aux enfants. Pour les plus grands, cette présentation a été spectaculaire. Ils ont adoré. Pour les plus jeunes mais aussi pour les plus âgés, la venue des gendarmes a permis de les préparer psychologiquement à ce qu’ils allaient voir et vivre à leur sortie de la cachette, et donc à atténuer au maximum l’impact de l’exercice.

Le travail des enseignants a été également de rassurer, expliquer, dédramatiser cet exercice qui pouvait être anxiogène pour certains enfants. Avant, pendant mais également après le jour de l’intervention, des discussions de groupes mais aussi individuelles ont permis l’explication et la dédramatisation de l’opération de gendarmerie.

La vie de notre école a donc été un peu bouleversée par cet exercice qui en appelle d’autres dans l’avenir mais certainement pas toujours avec ce nombre impressionnant d’intervenants….

On ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve et notre devoir de professionnels est de préparer au mieux les enfants, les enseignants et les forces d’intervention.

D. Carmaux

Questionnaire des CM

Article DNA

Share Button

La sortie au MAMCS des PS/GS

Le mardi 29 mai, les  PS/GS ainsi que les CP/CE1 se sont rendus à Strasbourg afin d’y découvrir le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg. Arrivés là bas, les deux classes se sont scindées pour y vivre des animations différentes. Voici le compte rendu des élèves de maternelle.

On est arrivé dans la grande rue du musée. On a posé les sacs dans un bac. On a vu tout plein de petites maisons collées qui faisaient une énorme “statue maison” en bois. Ensuite on est allé dans des salles pour y voir des œuvres d’art. On a vu des grands tableaux, des moyens et des petits. D’abord, on s’est arrêté devant un tableau sur lequel on voyait un champ de coquelicots. Il était fait avec des touches de peinture.

 Après on a vu des statues de danseuses et on a essayé de faire les mêmes postures qu’elles. C’était trop génial!

Ensuite on est allé dans la salle de l’art abstrait pour y retrouver les petites formes qui nous avaient écrit mais il y avait une mauvaise surprise: les tableaux avaient été enlevés la semaine dernière! Alors on est tout de suite allé dans “Le salon de musique” de Kandinsky. Il y avait tout plein de formes géométriques immenses sur du carrelage. Cette oeuvre d’art est une salle faite pour y écouter de la musique. Il y avait même un piano!

D’abord on a du retrouver une forme pour la colorier dans notre carnet avec les bonnes couleurs…

Ensuite on a fait une chasse au trésor. La maîtresse nous a donné des petites cartes. On devait retrouver les formes en photo sur le carrelage. On s’est bien amusés!

Après on a regardé des vitraux avec des carrés et des rectangles multicolores peints sur du verre.

Juste avant de partir on a vu un énorme tableau qui allait du sol au plafond! En sortant on a vu l’animal qui garde le musée. C’est une sculpture un peu bizarre. L’animal n’a pas de queue, une tête dorée pointue, des sortes de cornes… On a aussi vu les murs remplis de peinture noir et blanc pour l’anniversaire du musée.

” C’était super cool parce qu’il y avait plein de tableaux géniaux.”(Loris)

“Il y avait plein de couleurs, c’était rigolo!”(Bianca)

“On a appris que la peinture ne servait pas seulement à montrer des choses qui existent pour de vrai.”(Lily)

“On a vu plein d’œuvres d’art différentes: des peintures, des statues, une salle, des vitraux, un piano!” (Eva)

“J’ai vu qu’on pouvait faire de vrais tableaux juste avec des touches” (Cyril)

Share Button

Le projet artistique interdegré dans le DNA

Share Button

Les Ps/Gs à la rencontre “Art et mouvement” .

Le jeudi 17 Mai, les élèves de PS/GS ont participé à la rencontre “Art et mouvement” organisée par la circonscription de Saverne au Zornhoff de Monswiller. Ils ont une nouvelle fois dansé sur le thème du ciel, mais ce fut l’occasion pour eux de se produire devant un  public différent et dans d’autres conditions. Voici leurs impressions:

On est allé dans une grande salle de spectacle avec de beaux fauteuils violets. On a d’abord regardé d’autres enfants qui dansaient. Il y avait une danse trop chouette avec un grand morceau de tissus qui se transformait en monstre, en parachute ou en robe de princesse. Il y avait aussi des maternelles comme nous qui ont dansé avec des cerceaux. Ils se débrouillaient très bien mais il y a un enfant qui a fait tomber son cerceau de la scène! Quand on est arrivé sur la scène pour danser, ça faisait tout drôle… c’était grand et tout noir. Quand la musique a commencé, les lumières se sont éteintes dans la salle et il y avait des lumières de toutes les couleurs autour de nous. C’était trop bien! On était comme des vrais artistes!”

Share Button

Rencontre artistique interdegré

Share Button

Les ateliers “Energie – Eolienne”

Dans le but de vouloir approfondir les connaissances sur les énergies renouvelables, les classes de Ce2, Cm1 et CM2 ont suivi des ateliers, à l’école puis à Lorentzen, guidés par Loïc. (Texte collectif des élèves de CM1 et CM2)

Mardi matin, avec Loïc, animateur de La Grange aux Paysages de Lorentzen, nous avons fait une partie de loto sur les énergies renouvelables. Nous sommes arrivés à faire la différence entre les énergies épuisables et renouvelables comme le biocarburant à base de betteraves, les éoliennes qui fabriquent de l’énergie électrique à partir de la force du vent, l’énergie solaire, l’énergie hydraulique, la biomasse à base de déchets et la géothermie qui utilise la chaleur du sol.

L’après midi, nous avons tout d’abord joué à l’épervier dans la cour. L’épervier était le CO2. Durant cet exercice, Loic a voulu nous expliquer que les rayons du soleil sont renvoyés dans l’atmosphère et d’autres restent sur terre avec le CO2. C’est ainsi que se forme le réchauffement climatique qui perturbe le climat et fait fondre les glaciers dans les hautes montagnes ou encore la banquise.

De retour en classe, en dernière heure, nous avons fait quatre ateliers. Le premier consistait à faire fonctionner une grande éolienne à l’aide d’un ventilateur. L’inclinaison des pales de l’éolienne a permis de nous rendre compte de son utilité. Si les pales ne sont pas bien inclinées par rapport au vent, l’éolienne ne fonctionne pas.

Dans le second atelier, on avait trois petites éoliennes. Elles étaient toutes reliées à un tableau qui nous permettait de savoir combien d’habitants pouvaient être alimentés avec une éolienne. On a appris de cet atelier que 2000 habitants peuvent être raccordés à une éolienne.

Dans le troisième atelier il y avait deux types d’éoliennes. Une était équipée de pinces crocodiles. Cet atelier nous a permis de comprendre que c’est lorsque l’éolienne tourne qu’elle produit de l’électricité.

Dans le dernier atelier, il y avait des engrenages. On devait à partir de plans construire le système d’engrenage demandé. Cet atelier nous a permis de comprendre que si la première roue fait un tour, la seconde peut en faire plus. Tout dépend de sa taille. Dans une éolienne, le système d’engrenage se trouve dans la nacelle juste avant le générateur et est entrainé par la rotation des pales. Ce système se nomme le démultiplicateur.

Share Button

La sortie au parc éolien de Dehlingen

Dans le cadre du projet sur les énergies, les élèves de CE2, CM1 et CM2 ont approfondi leurs connaissances sur les éoliennes. D’abord, de nouveaux ateliers à la Grange aux paysages à Lorentzen ont mis en lumière différents aspects sur ce producteur d’énergie. Un jeu de rôle très instructif a notamment permis aux enfants de comprendre que l’implantation d’un parc éolien n’était pas simple, les enjeux et les contraintes étant multiples. Une visite pédagogique du parc éolien de Dehlingen a finalisé ce projet où Dame Eole nous a honoré de sa présence.

Les éoliennes

Nous allons vous parler des éoliennes de Dehlingen.

Une éolienne mesure 125m de haut, les pales mesurent 45m de long et le mât 80m de haut. Il faut 37 enfants pour faire le tour d’une éolienne. Une éolienne pèse 460 t . Les fondations de cette machine pèsent 800 t. La durée de vie  d’une éolienne est d’au moins 20 ans. Le prix de ce générateur, son installation et son raccordement coûte 4,5 millions d’euros.

Comme une éolienne fait le même bruit qu’un lave-vaisselle, c’est-à-dire 60 dB, il faut qu’elle soit au moins à 500m des habitations.

Il faut 6 mois pour fabriquer ce producteur d’électricité, une semaine pour le monter et un ou deux jours pour le démonter. 90% des pièces se recyclent. Il faut 7 camions pour transporter une éolienne.

Pour qu’une éolienne tourne, il faut que le vent soit à 15 km/h. Quand le vent commence à être fort, l’éolienne pivote et se met dans le sens du vent.  A partir de 90 km/h, elle s’arrête. L’anémomètre donne la vitesse du vent. Nous l’ avons mesuré : à 2m50, le vent était de 17 km/h.

Romane et Noémie

Comment et où implanter des éoliennes?

Quand on doit implanter des éoliennes, il faut faire attention aux habitations car la distance doit être de 500 m. Il faut aussi faire attention aux oiseaux qui font des nids près des éoliennes. Donc à Dehlingen, en juin, on arrête les éoliennes pendant une semaine pour que le milan royal puisse chasser sans danger.

Pour construire un parc éolien, il faut au moins 5 éoliennes. On peut mettre ce producteur d’énergie sur une colline mais pas trop près des forêts parce que les arbres arrêtent le vent.

Les paysans peuvent louer leurs parcelles où on installe des éoliennes, en même temps, ils gagnent de l’argent.

On doit demander la permission au maire s’il est d’accord pour qu’on implante des éoliennes.

Axelle et Lilie.

Les acteurs dans un projet éolien et leurs intérêts.

Les promoteurs d’éoliennes doivent trouver le bon endroit pour gagner plus d’argent qu’ils n’en dépensent. Il faut que le projet soit rentable. Les agriculteurs  et les éleveurs sont d’accord pour louer leurs champs et leurs prés, mais ils ont peur que ça effraye leurs animaux.

Les naturalistes veulent qu’on fasse attention aux oiseaux et à la nature.

Les propriétaires d’un gîte ou d’un hôtel sont ravis d’avoir des éoliennes pour attirer des clients mais ils ne les veulent pas trop près, ni trop loin.

L’association “non aux éoliennes” dit que ça pollue l’environnement visuel.

Le maire veut satisfaire les villageois pour qu’il soit réélu aux prochaines élections.

Jordane, Léonie et Lara F

Share Button